mai
01

Atterrésmiley-inquietsmiley-enervesmiley-pas-content-en-colere

Chers collègues,
 
Quelles que soient ses origines et ses intentions affichées ou cachées, la grève en cours est insensée et désastreuse. Il faut que cesse au plus vite ce gâchis pour nos clients excédés, pour l’image de notre Compagnie abîmée, pour nos comptes dégradés, pour notre union fragilisée avec KLM.
N’oublions pas que nos clients ont le choix. Craignons leur rancune durable. À ce rythme-là, il n’y aura plus rien à se partager d’un intéressement 2018 d’ores et déjà quasi nul. Le risque d’un nouveau plan de restriction est élevé.
 

Mais ne nous résignons pas ! Soyons optimistes en décidant de manière responsable qu’Air France, que nous aimons, puisse enfin être gouvernable et prospère. Donnons-lui les moyens et l’énergie de reconquérir le marché qui explose.

Grâce à une conscience partagée du contexte concurrentiel, en ayant une vision stratégique pertinente et courageuse, sur la base des progrès de compétitivité réalisés par les efforts de chacun, Air France retrouvera sa place de leader.

En veillant à l’équité, au respect entre métiers, avec un management modernisé, en éradiquant les irritants, les femmes et les hommes de la Compagnie pourront y exprimer leurs savoirs et leur enthousiasme au service de nos clients.

Tout en maintenant bien sûr la garantie d’une sécurité des vols absolue.

 Pour permettre que cet espoir se réalise, soutenez des syndicats réformistes qui défendent vos intérêts en travaillant en intelligence collective avec la direction et en négociant des accords raisonnables. Des syndicats qui n’oublient jamais l’intérêt général de la Compagnie.

 Pour que nous restions fiers d’une compagnie pérenne qui se développe, il faut parer au plus urgent. Alors, quels que soient vos états d’âme, il importe que vous vous exprimiez avec discernement et confiance :

 Donnez un avenir à Air France, votez OUI !smiley-jaime

avant le 4 mai 18h00

« L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre. »
Antoine de Saint-Exupéry, Le petit prince

Un commentaire to “L’intérêt général d’Air France est commun au nôtre”

 
  1. Ostlender dit :

    Il faut voter oui. Il n y a pas que l avenir des pilotes AF et du staff AF France mais aussi l avenir de tout le staff AFKL à l international. Ici on ne parle que d un petit pourcentage de pilotes qui n auraient pas eu d augmentation. Mais ils gagnent près des 300000 euro par an. Et on va mettre en péril nos emplois pour ce groupe restrint… Il faut se réveiller et arrêter d être manipulés. Le compromis proposé et acceptable. Nous à l international nous avons rien de plus sauf le risque de perdre notre emploi

 

Laisser un message

Les commentaires sont publiés après leur approbation par un administrateur du blog. Si vous souhaitez me faire part d'un commentaire "confidentiel", utilisez la rubrique Contact.

Si vous appréciez ce blog, parlez en autour de vous !

Lettre d’information

Tous les articles du blog classés par mois

Catégories