Posts from ‘Concurrence’

déc
11

 

Impossible to possible conceptIl faudra lutter pour que les prochaines Assises du transport aérien rééquilibrent le partage de la création de valeur dans la chaine du transport aérien. Aéroport de Paris, l’État, les avionneurs et équipementiers se gavent sur le dos d’Air France, confisquant une grande partie du résultat de nos efforts. La privatisation d’ADP, hérésie économique, devra être combattue. L’État doit faire payer les taxes et charges sociales par le flibustier Ryanair et par easyJet. À l’instar des États-Unis, il est urgent que l’Europe nous protège des Compagnies du Golfe déloyales et subventionnées.

juil
31

 

Air France entravée

Les Organisations Syndicales Représentatives des Salariés du transport aérien dénoncent, dans un communiqué de presse,CP CIS 30072015 l’arbitrage du 1er ministre en faveur d’une augmentation des taxes aéroportuaires d’ADP

Alors que les Compagnies Aériennes Françaises sont en grande difficulté, le gouvernement a décidé d’améliorer ses ressources budgétaires en augmentant les redevances d’Aéroport de Paris, en contradiction avec les préconisations de la Commission Consultative Aéroportuaire.

En dépit de l’expertise et des conclusions du rapport de Bruno Le Roux, Président du Groupe SRC à l’Assemblée Nationale, rapport qui vise à améliorer les perspectives d’avenir des Compagnies Aériennes Françaises, le gouvernement contredit l’intention première de ce rapport : alléger les  charges qui pèsent sur le Transport Aérien Français.

Alors que ce rapport déclare l’urgence à agir sur plusieurs pistes indispensables d’allègement, le 1er Ministre s’est prononcé en faveur d’une augmentation des taxes ADP de 1% au-delà de l’inflation.

smiley inquietConsidérant la nature des écarts de compétitivité entre les ailes du pavillon français et les compagnies concurrentes, l‘avenir des compagnies aériennes françaises repose sur l’impérieuse nécessité que toutes les parties prenantes fassent leur part d’effort.

Les salariés des Compagnies Aériennes Françaises ont démontré leurs capacités d’adaptation à un environnement concurrentiel  au travers de multiples plans de restructuration, plans de départs, gels de salaires et efforts de productivité.smiley pas content en colère

Dans le même temps, force est de constater que l’État refuse de contribuer à l’effort commun, privilégiant son intérêt financier et confirmant ainsi son absence de vision stratégique quant à la sauvegarde du Transport Aérien Français.

En acceptant une augmentation des taxes ADP, le gouvernement envoie un message clair : les efforts demandés aux salariés visent à alimenter le budget de la Nation et non à participer au redressement de leurs entreprises.

Le Collectif Intersyndical condamne avec la plus grande fermeté une telle décision qui risque de compromettre les négociations difficiles qui s’annoncent dans toutes les entreprises.

 

 Nos ailes : un atout pour la France

 

mar
14

 

Fin du tunnel ?

Les résultats de l’année 2013 ont été largement communiqués. En résumé, Air France-KLM, engrange un premier bénéfice d’exploitation depuis des années à 130 M€ (+466 M€) ; La dette nette diminue de 618 M€ et le chiffre d’affaires est en progression de 2,3% (25 520 M€) hors change. Si la maintenance surperforme (159 M€), le cargo est encore lourdement déficitaire (-202 M€).

Pour Air France et ses filiales, le chiffre d’affaires stagne à 16 128 M€. Le résultat d’exploitation s’améliore de 255 M€ mais reste négatif (-174 M€). Tous les secteurs de l’activité passage progressent mais le bénéfice d’exploitation du long-courrier (349 M€) n’arrive pas encore à compenser les pertes du moyen-courrier CDG (-342 M€) et du Point à Point (-174 M€).

 Comment apprécier ces résultats ?

Lire la suite

fév
14

 

Salle du Conseil

Pour survivre en restant un leader du Transport Aérien, le Groupe Air France doit profiter de l’embellie du trafic mondial. Il le fera à plusieurs conditions dont les principales sont la lucidité, le sang-froid et le courage. Ces qualités très « aéronautiques », nous les avons dans notre ADN.

Notre entreprise n’est pas arrivée dans le marasme actuel par hasard ! Sans s’auto-flageller, il faut corriger les causes qui nous y ont conduits.

Les adaptations permanentes à venir seront autant d’occasions de rendre Air France plus compétitive et profitable. La régénération de son modèle industriel et économique ne peut se réaliser qu’en valorisant le Capital Humain. La sauvegarde de notre Groupe et nos intérêts de salariés étant intimement liés.

Pour transformer Air France, puisons de l’énergie dans ses points forts passés et présents

  • Une révolution commerciale, en cours, qui remet les clients au centre de nos attentions
  • TransForm, un plan négocié, pilier efficace du redressement économique d’Air France
  • Des salariés passionnés et compétents
  • Les crises, épreuves et drames que nous avons toujours collectivement surmontés
  • AF-KLM, la première fusion transnationale du Transport Aérien
  • Skyteam, une des trois alliances mondiales, que nous avons cofondée
  • Un réseau mondial riche et équilibré desservi par notre puissant Hub
  • La complémentarité de nos activités Passage, Fret et Maintenance
  • Une longue histoire et une place de référence dans le secteur

Pour réussir, des améliorations sont nécessaires

Air France a besoin de dirigeants qui :

  • Osent communiquer objectivement la situation économique d’Air France aux salariés
  • Observent avec humilité nos concurrents et appliquent une stratégie offensive
  • Apaisent les réticences de KLM à franchir le pas de la fusion quitte à être plus directif
  • Écoutent l’encadrement et regardent la réalité en face
  • Intéressent financièrement les personnels au redressement économique de leur Compagnie
  • Aient le courage de défendre ouvertement notre Compagnie, si besoin en se confrontant à leurs amis de « caste », responsables politiques, dirigeants d’entreprises comme ADP et hauts fonctionnaires
  • Reconnaissent leurs erreurs et les assument jusqu’à démissionner pour certains d’entre eux qui professent des stratégies diamétralement opposées à celles qu’ils imposaient doctement il y a encore peu de temps
  • Pensent moins à leur carrière mais soient solidaires et loyaux entre eux
  • Travaillent sincèrement avec les syndicats réformistes et respectent scrupuleusement les accords conclus

  Lire la suite

nov
25

 

Nouveaux Sièges

Il est indubitable que la qualité de service s’améliore. La mise au meilleur standard commercial du Long Courrier baptisée Best & Beyond et les signatures de service portent leurs fruits. De plus en plus de clients en témoignent.

  Lire la suite

Si vous appréciez ce blog, parlez en autour de vous !

Lettre d’information