déc
11

 

Impossible to possible conceptIl faudra lutter pour que les prochaines Assises du transport aérien rééquilibrent le partage de la création de valeur dans la chaine du transport aérien. Aéroport de Paris, l’État, les avionneurs et équipementiers se gavent sur le dos d’Air France, confisquant une grande partie du résultat de nos efforts. La privatisation d’ADP, hérésie économique, devra être combattue. L’État doit faire payer les taxes et charges sociales par le flibustier Ryanair et par easyJet. À l’instar des États-Unis, il est urgent que l’Europe nous protège des Compagnies du Golfe déloyales et subventionnées.

Laisser un message

Les commentaires sont publiés après leur approbation par un administrateur du blog. Si vous souhaitez me faire part d'un commentaire "confidentiel", utilisez la rubrique Contact.

Si vous appréciez ce blog, parlez en autour de vous !

Lettre d’information

Tous les articles du blog classés par mois

Catégories